« Que tout être vivant loue le Seigneur ! »

Ecrit par M sur . Publié dans Actualités

(Appel urgent à devenir choristes)


   « Que tout être vivant loue le Seigneur ! » en particulier par le chant. Les paroissiens qui fréquentent chaque dimanche la Messe de 10 h, à l’abbatiale St Etienne de Caen ont la chance et la joie d’y entendre chants en grégorien ou en polyphonie. Cette messe de 10h, le dimanche, suit fidèlement le nouveau rite de Paul VI entré en vigueur en 1969, dans l’esprit de la réforme liturgique voulue par le concile Vatican II et les fidèles l’apprécient comme forme la plus proche du rite antérieur. Les chants latins aux mélodies simples, même souvent chantés, sont « inusables, » car ils s’inspirent directement de l’Ecriture et la mélodie qui les porte renvoie au mystère de Dieu.


            Cependant « notre chorale connaît, aujourd’hui, des difficultés liées à un recrutement notoirement insuffisant pour assurer la continuité de sa mission liturgique, prévient notre maître de chapelle, Jean-François Lécluse. Les décès, les mutations des jeunes engagés dans la vie active,  les changements de domicile, n’ont pas été compensés à la hauteur de ses besoins …Un double choix se concrétise en notre Abbatiale : le premier, le chant grégorien, répond opportunément au « modèle suprême de la musique sacrée » cité dans la Constitution sur la liturgie « Sacrum Concilium » du Concile Vatican II. Le second, la polyphonie, dans l’Esprit de ce « modèle suprême », cultive fidèlement les richesses du répertoire traditionnel, sans exclure les œuvres contemporaines de valeur reconnue, avec la participation des fidèles, adaptées au contexte liturgique, pour la sanctification de nos assemblées et la plus grande Gloire de Dieu !

            Puisse ce message être compris et entendu de toute notre communauté, des vocations se manifester avec une fidélité qui nous permette de satisfaire aux exigences de la Beauté, pour que ne s’éteigne pas la flamme de notre chorale dans les tourmentes de la vie contemporaine … ! »

Depuis 40 ans, Jean-François Lécluse a assuré la direction de cette chorale et pense à sa succession. Nous lui exprimons notre profonde gratitude pour ce service qu’il a assumé avec compétence et dévouement. Actuellement, une période de transition est aménagée avec Corinne Launay, professeur de musique au Conservatoire régional de Caen, pour qu’elle prenne la relève. Nous la remercions vivement d’avoir accepté cette responsabilité et nous ne doutons pas que de nouveaux choristes se présenteront rapidement pour maintenir dans les meilleures conditions un riche répertoire que la chorale chante depuis plus de cinquante ans. Il n’est pas nécessaire d’avoir des compétences de haut niveau ; une bonne voix et une bonne oreille suffisent. Bien sûr une connaissance du solfège est souhaitable pour faciliter les répétitions. Une courte audition des personnes qui se présenteront  leur permettra de rejoindre le pupitre (soprane, alto, ténor ou basse) le plus adapté à leur voix. Un seul engagement : une bonne assiduité aux répétitions. Merci de faire tout votre possible pour répondre à cet appel pressant, soutenir et encourager choristes et chef de chœur de notre Abbatiale auxquels nous exprimons toute notre reconnaissance pour leur service liturgique « à la plus grande gloire de Dieu. »

 

P. J.-M. Fromage, curé

 

Rétrolien depuis votre site.