Alliance Vita

Ecrit par M sur . Publié dans Actualités

Vous souhaitez vous mobiliser POUR la défense du droit des enfants à être élevé par un papa et une maman et CONTRE le mariage et l’adoption pour des couples de même sexe ?

Rejoignez la mobilisation Alliance VITA du Calvados ! Faisons entendre nos voix maintenant.

Mardi 23 octobre 2012 de 12h00 à 14h00, place Bouchard (en face de la librairie Plein Ciel) à CAEN


Participez à l’une des manifestations scénographiées qui auront lieu simultanément dans 80 villes de France.
Nos happening sont des manifestations pacifiques, alliant la fermeté des convictions à un mode d’expression original.
Venez vêtus du code vestimentaire suivant : tenue noire pour les hommes ; blanche pour les femmes.

Pour vous inscrire, complétez le rapide bulletin d’inscription à cette adresse : inscription à la mobilisation Alliance VITA ou si vous le préférez inscrivez vous par mail à alliancevita14 @ gmail.com

 


Le projet de loi sera en principe présenté en Conseil des ministres pendant les vacances scolaires : le mercredi 31 octobre 2012.

Les membres de l’équipe VITA de Caen ont besoin de votre présence et de votre soutien pendant toute la durée de leur figure scénique en faveur des droits de l’enfant. Des instructions seront envoyées par mail aux participants quelques jours avant l’événement.

Retrouvez d’ici là la carte de toutes les scénographies du 23 octobre 2012 et le dossier d’information d’Alliance VITA sur le mariage et l’adoption par des couples de même sexe surwww.alliancevita.org

 



Extraits de la note publiée par le Conseil Famille et Société de la Conférence des Évêques de France au sujet de l’élargissement du mariage civil aux personnes de même sexe et la possibilité pour elles de recourir à l’adoption :
Ouvrir le débat
Un vrai débat démocratique est nécessaire pour faire émerger la meilleure réponse dans l’intérêt de tous.
Les droits des enfants
La lisibilité de la filiation et l’inscription dans une histoire et une lignée sont essentielles pour la construction de l’identité. La Convention des Droits de l’enfant de l’ONU stipule expressément qu’un enfant, dans la mesure du possible, a droit de connaître ses parents et d’être élevé par eux. Si les circonstances de la vie peuvent empêcher cela, il ne faudra pas que le législateur prenne l’initiative d’organiser l’impossibilité pour les enfants de connaître leurs parents ou d’être élevés par eux. Ce qui sera le cas s’il accède aux demandes de parenté des personnes homosexuelles que ce soit par le biais de l’adoption ou de la procréation médicalement assistée.
Le respect des personnes
Du côté de l’Eglise catholique, la Congrégation pour la doctrine de la foi invitait, dès 1976, les catholiques à une attitude de respect, d’écoute et d’accueil de la personne homosexuelle au cœur de nos sociétés. Dix ans plus tard, la même Congrégation soulignait que les expressions malveillantes ou gestes violents à l’égard des personnes homosexuelles méritaient condamnation. Ces réactions « manifestent un manque de respect pour les autres qui lèse les principes élémentaires sur lesquels se fonde une juste convivialité civile. La dignité propre de toute personne doit toujours être respectée dans les paroles, dans les actions et dans les législations ».

Rétrolien depuis votre site.