Paroisse Saint François de Sales

Recevoir un sacrement à tout âge

L'Eucharistie, la Confirmation, le sacrement de Réconciliation, de l'Ordre, et des Malades

 Préparés et reçus dans notre paroisse, nous pouvons les demander à tout âge et ils nous accompagnent tout au long de notre vie de catholiques. 

L'Eucharistie

L’Eucharistie est le sacrement de l’amour, signe de l’unité, lien de la charité. Par le moyen de l’Eucharistie, nous participons avec toute la communauté au sacrifice même du Seigneur.

— Catéchisme de l’Eglise Catholique n° 1323 et 1322

Nous participons pleinement à la messe quand nous recevons le Corps du Christ. L’Eglise nous encourage à recevoir la communion fréquemment et pieusement. L’Eglise comprend l’Eucharistie comme la « source et le sommet de toute la vie chrétienne ». Tous les autres Sacrements sont liés à l’Eucharistie car elle contient tout le trésor spirituel de l’Eglise, c’est-à-dire le Christ lui-même.

Les enfants sont préparés à la première communion au sein du programme de catéchisme de la paroisse. Par souci de cohérence, lorsque des parents formulent le vœu que leur enfant prépare sa première communion, nous les invitons fortement à participer en famille à la messe du dimanche.

Le sacrement de Réconciliation

Ceux qui s’approchent du sacrement de Pénitence y reçoivent de la miséricorde de Dieu le pardon de l’offense qu’ils Lui ont faite et du même coup sont réconciliés avec l’Eglise que leur péché a blessée.

— Catéchisme de l’Eglise Catholique n°1422

Notre paroisse propose plusieurs fois par semaine des permanences de confessions dans l’église pendant lesquelles chacun peut recevoir le pardon de ses péchés, ainsi que dans les jours qui précèdent les grandes fêtes liturgiques (Noël, Pâques, Assomption de la Vierge le 15 août et Toussaint).

Les enfants sont préparés au sacrement de réconciliation dans le cadre du catéchisme paroissial.

Permanences de confession à Saint-Etienne:
Les lundis, mardis et vendredis, de 18h15 à 18h45

24 heures pour Dieu: les 12 et 13 mars 2021 à l’église Saint-Pierre de Caen. Des prêtres y sont disponibles pendant 24h pour confesser.

La Confirmation

La confirmation est le sacrement qui donne l’Esprit Saint pour nous enraciner plus profondément dans la filiation divine, nous incorporer plus fermement au Christ, rendre plus solide notre lien avec l’Eglise, nous associer davantage à sa mission et nous aider à rendre témoignage de la foi chrétienne par la parole accompagnée des œuvres.

— Catéchisme de l’Eglise Catholique n°1316

La préparation au sacrement de confirmation commence au baptême quand les parents et les parrains et marraines prennent l’engagement d’élever leur enfant dans la foi catholique. La catéchèse paroissiale, de l’éveil à la foi jusqu’à la profession de foi, constitue une préparation de base à ce sacrement qui est proposé aux jeunes de la paroisse dans l’année qui suit cette cérémonie, autour de l’âge de 12-13 ans.

Ils y sont préparés par des rencontres hebdomadaires. Le sacrement est donné par notre évêque et est suivi d’un pèlerinage à Rome avec l’ensemble des jeunes confirmés du diocèse, pendant les vacances de la Toussaint.

Le sacrement de l'Ordre

L’ordre est le sacrement grâce auquel la mission confiée par le Christ à ses apôtres continue à être exercée dans l’Eglise jusqu’à la fin des temps : il est donc le sacrement du ministère apostolique. Il comporte trois degrés : l’épiscopat, le presbytérat et le diaconat.

— Catéchisme de l’Eglise Catholique n°1536

Le Seigneur appelle… et des jeunes répondent : « Me voici ! »

La paroisse est le «lieu privilégié où l’appel de Dieu naît, s’alimente et s’exprime. — Pape François

Consulter le site du service des vocations du diocèse.

Contact: Père Paul Clerval, prêtre du service des Vocations: vocations@pastojeunes14.org

Si vous pensez que votre appel est de servir l’Eglise comme diacre à travers le service de la parole de Dieu et de la charité, n’hésitez pas à vous rapprocher de nous pour que nous vous mettions en lien avec des diacres du diocèse.

Recevoir les sacrements de la catéchèse à l'âge adulte

Le baptême est le fondement de toute la vie chrétienne (…), la porte qui ouvre l’accès aux autres sacrements. Par le baptême nous sommes libérés du péché et régénérés comme fils de Dieu, nous devenons membres du Christ et nous sommes incorporés à l’Eglise et fait participants à sa mission.

— Catéchisme de l’Eglise Catholique n°1213

Il est possible à tout âge de demander à entrer dans l’Eglise catholique et de recevoir le baptême. L’Eglise comprend la préparation des adultes au baptême comme un cheminement permettant d’aboutir la nuit de Pâques à une profession de foi chrétienne et à recevoir les sacrements du baptême, de l’eucharistie et de la confirmation. Chaque adulte est accompagné personnellement dans sa démarche.

Les adultes qui n’ont pas fait dans leur enfance leur première communion peuvent se préparer à recevoir le sacrement de l’Eucharistie en participant aux rencontres du catéchuménat paroissial.

Tout adulte baptisé peut demander à recevoir le sacrement de confirmation quelque soit son âge. L’Eglise le recommande vivement. Les adultes concernés sont chaleureusement invités à participer aux rencontres de préparation. Les confirmations d’adultes sont célébrées par notre évêque lors du week-end de la Pentecôte.

Pour plus d’informations, consulter le site du catéchuménat diocésain

 

 

Célébration de la confirmation des adultes: samedi 24 octobre 2020 à 18h à la cathédrale de Bayeux

 

Réunion de rentrée du catéchuménat paroissial: lundi 14 septembre 2020 à 20h30 à la Maison paroissiale, 46 rue de Bretagne

Contact: Anne de Beaupuy annepalludebeaupuy@gmail.com 

 

Le sacrement des malades

Le sacrement des malades a pour but de conférer une grâce spéciale au chrétien qui éprouve les difficultés inhérentes à l’état de maladie grave ou à la vieillesse.

— Catéchisme de l’Eglise Catholique n°1527

Si vous-mêmes ou l’un de vos proches êtes malades, n’hésitez pas à faire appel à l’un des prêtres de la paroisse qui se rendra à votre domicile pour vous donner ce sacrement. Connu autrefois sous le nom « d’extrême onction », l’Eglise recommande de le recevoir non seulement en cas de maladie grave ou de danger de mort, mais aussi au seuil d’une opération importante ou pour des personnes âgées dont la fragilité s’accentue.

Chaque fois que cela est possible, il vaut mieux célébrer ce sacrement lorsque la personne malade est en mesure de participer et de comprendre les bienfaits et les grâces qu’il apporte. Elle pourra alors si elle le désire communier et recevoir le sacrement de la réconciliation dans la même célébration.